À Bandar‘alam

Jean-Pierre Depetris




Un récit philosophique en ligne,
un journal de voyage…


enluminure moghole

Pour quelle raison les Moghols représentaient-ils souvent l’archange Israfil (Raphaël) avec un énorme poisson ? Comment la domination réelle du capital tend-elle à faire baisser le Quotient Intellectuel ? Pourquoi les batailles décisives de la Guerre de Trente Ans se sont-elles déroulées entre le Golfe du Bengale et le Détroit de Malacca ? La philosophie moghole se résumerait-elle par amo ergo sum ? Qu’est-ce que la piraterie ? Pourquoi les poissons ont-ils de grands yeux ronds ? Les jeunes générations gagnent-elles à apprendre et à pratiquer le savoir-vivre ? La citronnelle fait-elle fuir les moustiques ? Pourquoi la nécessité engendre-t-elle des conséquences sans nombre, plutôt qu’elle n’en réduit la quantité ? Qu’est-ce qui rend les araignées attendrissantes et belles ? Les unités et les mesures sont-elles les seuls ponts praticables entre le monde des choses concrètes et celui de l’esprit ?


Voilà ce qu’on apprendra peut-être en lisant mon journal de voyage dans une île peu fréquentée entre celles de la Sonde et le Golfe du Bengale, une ancienne île de pirates aux marches de l’Empire Moghol.


(Juin 2018 - 2019, version 0.1, ébauche)




- TABLE DES MATIÈRES -

- Mode d’emploi -

- Album -

- Notes de versions et téléchargements -

- Abstract in English -

Travail en cours









© Jean-Pierre Depétris, juin 2018

Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site CopyleftAttitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d’autres sites.

Adresse de l’original : http://jdepetris.free.fr/Livres/livre_18/




        Valid HTML 4.0 Transitional         CSS Valide !